Par le 11 octobre 2011 à 14:29

LoadScreenDeadmines_small

On raconte que les gisements d'or des Mortemines totalisaient à eux seuls un tiers de la richesse de Hurlevent. Lors du chaos provoqué par la Première guerre, les mines furent abandonnées. On les crut par la suite hantées, et elles furent laissées à l'abandon jusqu'à ce que la Confrérie défias, un groupe d'anciens ouvriers devenus des bandits, s'empare du labyrinthe et en fasse le quartier général de ses activités illicites à l'encontre de Hurlevent.