5

Les Seigneurs de l’Effroi rejoignent nos rangs

Varimathras_new

La ligne de talents de niveau 100 de Warlords of Draenor a complètement bouleversé l'équilibre sur nos choix et notre optimisation. Après un échec de Servitude démoniaque causant plusieurs problèmes d'interaction comme avec le grimoire de sacrifice, Blizzard va remplacer ce talent par un nouveau démon : le Seigneur de l'Effroi. Ce nouveau démon prévu pour la prochaine mise à jour 6.1.4 est orienté dans des attaques en mêlées principalement axées sur les sorts d'énergie ténébreuse et disponible pour toutes les spécialisations qui optent pour ce talent.

Mise à jour 02/04 : Cet article est un poisson d'avril !

header_seigneureffroi

screenshot_ecranaccueil_reign_seigneur

DreadLord Histoire des Seigneurs de l'Effroi :

Un petit tour d'histoire pour ces démons parfois inconnus par la plupart des démonistes mais demeurent de véritables personnages emblématique dans l'histoire de Warcraft. Les Seigneurs de l'Effroi dont le terme anglais est "Dreadlords", sont souvent connus sous le nom de Nathrezim. Ces démons sont particulièrement redoutable puisque ce sont des démons d'élite de la Légion ardente de Sargeras. Responsables de la corruption du Champion des Titans par leurs actes de cruauté et de barbarie, les Seigneurs de l'Effroi sont les Lieutenants de la Légion Ardente, après les Eredars Archimonde et Kil'Jaeden qui occupent le rang de Généraux.

Sournois et volontiers comploteurs, les Seigneurs de l'Effroi furent largement utilisés pour contrôler et superviser le Fléau sur Azeroth, en particulier les démons : Mal'Ganis et Tichondrius. Après la mort de ces derniers, c'est Anetheron qui les remplaça dans la hiérarchie peu avant la Bataille du Mont Hyjal, mais celui-ci n'occupa pas cette position bien longtemps car il fut tué au cours des combats.

Les Nathrezim sont à la fois d'excellents combattants et lanceurs de sort. Ils sont particulièrement versés dans l'art des démonistes mais font aussi de remarquables nécromanciens. On soupçonne que ce soit un Nathrezim qui soit à l'origine de l'idée d'envahir Azeroth en créant le Fléau. Leur soif de puissance les amène à perpétuellement chercher de nouveaux sorts destructeurs.

Il a récemment été prouvé que tuer un Seigneur de l'Effroi n'est pas aussi facile qu'on le pense. Sur une grande partie des Nathrezims que l'on a pu croire morts, plusieurs d'entre eux sont en fait toujours vivants. On peut alors supposer que lorsqu'un Nathrezim est "tué", son esprit se retrouve dans la nature, où il peut se trouver un nouveau corps. Il serait donc probable que pour tuer un seigneur de l'effroi, il faille utiliser la magie pour ainsi détruire son esprit.

DreadLord Techniques des Seigneurs de l'Effroi :

tooltip_sombrefrenesie    tooltip_volcharognards

tooltip_auravampirique_dredlord    tooltip_transfertgangrene

tooltip_plaiesouvertes

 Nous vous PropOserons prochaInement un aperçu pluS complet de ce Seigneur de l'EffrOi lorsque les serveurs de tests seroNt disponibles.


Lien court :

Cet article a été lu : 2 551 fois

5 Commentaires

  1. Allissïa Lien Armurerie non trouvé Posté le 1 Avr 2015 (18h50)
    Membre
    Anonyme

    Hehe j’aime bien le dernier paragraphe avec les lettres clins d’oeil
    cela dit, un nouveau ca donnerait un coup de neuf a la classe ;)

  2. olumsuz Lien Armurerie non trouvé Posté le 1 Avr 2015 (23h45)
    Membre
    Anonyme

    pas mal le poisson d’avril, je voudrai bien un nouveau démon a jouée

  3. Xenonium Lien Armurerie Posté le 2 Avr 2015 (06h46)
    Membre

    Y’a que moi qui suis ” choqué ” par l’extension sur la page de choix de perso ? §

  4. Yünalescä Lien Armurerie Posté le 2 Avr 2015 (07h28)
    Admin

    C’est peut-être un clin d’oeil vers l’avenir de World of Warcraft… \o/

  5. Insaniam Lien Armurerie Posté le 2 Avr 2015 (10h03)
    Membre

    dommage ca nous aurais bien été utile^^

Réagir à cet article

Commentez anonymement :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Créer un Avatar :

Obtenir mon avatar par gravatar


Votre message :

Markup Controls